Antoine Boutonnet, ancien chef de la DNLH, est décédé

par • 12/11/2017 • brevesCommentaire (0)711

Le Parisien nous apprend ce dimanche la mort d’Antoine Boutonnet, ancien chef de la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme (DNLH) créée en 2009.

Il se serait suicidé avec son arme de service dans les locaux de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN) selon le site du journal. Le commissaire était porté disparu depuis la veille.

Il avait rejoint en, février 2017,  la sous-direction de l’anticipation opérationnelle (SDAO) de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN). D’après ses proches, il aurait mal supporté sa mutation l’année dernière.

La Grinta avait pu s’entretenir avec lui notamment lors d’une longue interview en novembre 2014. Homme peu populaire dans le monde des tribunes, notamment à la suite du Plan Leproux au PSG dont il était un soutien de poids.

Christofer HALLEZ Twitter @Chris_Tucu
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1