Enquête IGPN : La réaction de Casti

par • 09/08/2013 • brevesCommentaires fermés sur Enquête IGPN : La réaction de Casti1255

justice_pour_casti

Banderole de soutien à Casti lors de la manifestation à Montpellier

Florent Castineira,  supporter montpelliérain qui a perdu un oeil suite à un tir de flash-ball  d’un policier, a tenu à s’exprimer suite aux conclusions de l’enquête de l’IGPN  (“la police des polices”) relayées par Midi Libre.  Le diagnostic établi par le médecin légiste avait quasiment certifié que “Casti” avait été atteint d’un tir de flash-ball.  l’IGPN a pourtant remis en cause l’avis de l’expert. Comme l’a souligné Mediaterranée, le dossier médical s’était déjà étrangement évaporé. ce que n’a pas manqué de rappeler le jeune homme dans son communiqué.

Le communiqué de Casti, publié en intégralité par nos confrères Mediaterranée : 

Avant toute chose, je vais bien !

Cependant comme vous avez pu le constater par le biais de nos chers médias, l’IGPN  a conclu  je cite : «  Les policiers auraient tiré en état de légitime défense ». Mais comment peuvent-ils parler de légitime défense quand le policier tire sur moi alors que je suis assis à une buvette, et que je n’ai rien de menaçant ?

Par ailleurs, après avoir pris le temps de lire ce fameux compte rendu au complet et analyser déclarations de policiers, supporters et autres… je ne peux m’empêcher de penser que la conclusion n’est en rien appropriée à l’histoire !

En effet, nombreuses sont les incohérences soulignées par mes avocats (Maître Phung et Corbier), qui attendent à l’heure actuelle les justifications du juge sur les incohérences du dossier.

D’autre part, je tiens à rappeler qu’outre mon œil perdu, je fus la proie de falsifications de preuves et corruption médicale (vol de mon dossier à l’hôpital, expertise erronée, statut handicapé refusé).

Me viens alors à l’esprit un proverbe Africain : «  On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface »

Ce combat n’est pas seulement le mien ! En effet, mon histoire n’est pas un cas isolé, on compte de plus en plus de blessés lors de manifestations en tous genres, quelles soient sportives ou politiques.

Luttons : Pour ne pas perdre les valeurs de notre beau pays.

Liberté : La liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres

Égalité : Qu’aurait t’on dit si j’avais fourni dix versions différentes

Fraternité : Du fond du cœur merci à tous pour votre soutien

Ouvrez les yeux !

Florent Castineira

CASTI”

 

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

Comments are closed.

UA-29216551-1