Les élections pour la présidence de River Plate suspendues

par • 01/12/2017 • brevesCommentaire (0)162

Coup de théâtre ce vendredi du côté de Buenos Aires (Argentine). Alors que les élections pour élire le nouveau président de River Place devaient se dérouler ce dimanche, celles-ci ont été suspendues par la justice.

En cause, la dénonciation d’un adversaire du président sortant Rodolfo D’Onofrio. Il a été découvert que 5000 socios décédés étaient encore inscrits sur les listes, une brèche pour quiconque souhaiterait fausser le scrutin.

Mais ce n’est pas cette découverte à proprement dit qui inquiète la justice au point de reporter l’échéance. Désormais, les soupçons se portent sur de fausses cartes d’identité de socios et l’apparition de 300 mineurs sur la liste électorale. De quoi pousser les enquêteurs à retarder les élections au 17 décembre prochain le temps de faire toute la lumière sur cette affaire.

Un épisode qui rappelle tristement celui dans lequel est embourbé Vasco au Brésil.

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1