Sainté : Le dossier du huis clos non respecté classé

par • 18/05/2017 • brevesCommentaire (0)553

Sainté : Le dossier du huis clos non respecté classé sans suite. (Thomas Boraca/La Grinta)

La Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé jeudi d’ouvrir une instruction au sujet des fumigènes allumés par les supporters de Saint-Etienne lors de la réception du PSG dimanche (0-5), qui pourrait donner lieu à une sanction par la suite.

Les “très nombreux engins pyrotechniques” avaient été allumés pour fêter la dernière de l’entraîneur Christophe Galtier à domicile, lors de la 37e journée de Ligue 1.

Pour une affaire similaire, la Ligue a prononcé ce soir la fermeture pour deux matches ferme de la tribune Loire du stade de la Beaujoire, depuis laquelle avaient été jetés sur la pelouse des fumigènes, lors du match Nantes-Bordeaux (0-1) fin avril. Cet incident avait provoqué l’arrêt de la rencontre trois ou quatre minutes.

Puisque la tribune était sous le coup d’une fermeture à titre conservatoire pour les réceptions de Lorient (1-0) et Guingamp (4-1), la sanction a donc déjà été purgée.

En revanche, le dossier du huis clos brisé par plusieurs dizaines d’ultras qui s’étaient introduits dans le stade Geoffroy-Guichard aux tribunes totalement fermées durant la rencontre de la 34e journée entre Saint-Etienne et Rennes (1-1), a été classé sans suite (contrairement à une erreur annoncée par l’AFP reprise sur lequipe.fr dans un premier temps), a précisé la LFP.

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1