San Lorenzo a bravé l’interdit pour son message après une étrange disparition

par • 02/09/2017 • brevesCommentaire (0)259

San Lorenzo a bravé l’interdit. (DR)

Nous vous relations il y a quelques jours l’initiative du club de San Lorenzo autour de la mystérieuse disparition de Santiago Maldonado.

La presse argentine nous informe cette semaine que son président Matias Lammens a passé outre l’interdiction de la fédération

argentine pour exposer ce message avant le match contre Racing.

Alors que la banderole était brandie, les supporters du Ciclón avaient en plus entonné un chant insultant à l’encontre de la ministre de l’Intérieur Patricia Bullrich, jugée complice de la disparition de Maldonado.

 

San Lorenzo s’expose ainsi à des sanctions,  que l’on espère pas au regard de l’objectif louable de la banderole.

 

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1