Top 10 : les tifos du week-end

par • 20/12/2016 • A la une, Top 10 des tifos6227

guigampComme chaque semaine, on vous propose les 10 tifos à retenir du week-end. Dernière sélection de l’année 2016. 1,2,3… tifo !

10. Racing Ferrol 2-0 Arandina

racing-ferrol2racing-ferrol

 

En milieu de semaine, les joueurs du Racing Ferrol (troisième division espagnole) apprenaient la mort de leur président emblématique Isidro Silveira. Lors de la rencontre face à Arandina, supporters et joueurs des deux équipes lui rendent hommage. Un tifo à voile est déployé : “Aujourd’hui, demain et toujours, éternel président. À la tête du club galicien depuis 1996, c’est sous son égide que le Racing Ferrol connaîtra plusieurs promotions en Segunda Division (2000, 2004 et 2007).

9. Montpellier 4 – 0 Bordeaux

montpellier

Tifo à bandes de la Butte Paillade pour accueillir Bordeaux. Le nom du groupe recouvre le secteur habituel de la BP91, sans doute ravie de la déculottée infligée aux visiteurs.

8. Feyenoord Rotterdam 3-1 Vitesse

feyenoord2

feyenord

Pour clamer leur amour pour Feyenoord, les supporters ont mis tout le stade à contribution lors de la réception du Vitesse, en déployant, à coup de feuilles, des grands coeurs blanc et rouge. Sobre et efficace.

7. Juventus 1-0 AS Roma

juve2

juve

Combat au sommet entre la Vieille Dame et la Louve. Pour encourager les troupes, les ultras turinois ont combiné tifo à feuille, aux couleurs du pays, et tifo à voile, dont un rappelant que leur club a presque 120 ans, et un autre représentant le maillot historique de la Juve, bien évidemment sans sponsor. Un tifo qu’Alessio Ferramosca e Riccardo Neri ont admiré depuis les cieux. Il y a 10 ans, ces deux joueurs des “giovanili” (jeunes) de la Juve alors âgés de 17 ans décédaient en tombant dans un lac. Les Bianconeri n’ont pas oublié et leur ont rendu hommage, qui sait sans cet incident, Ale et Ricky auraient peut-être défendu les couleurs de la Juve, sur le terrain, face à la Roma.

6. Reggiana 0-2 Parma

reggiana

 

reggiana2

Cela faisait depuis 1996 que l’Emilie-Romagne n’avait pas assisté au “derby dell’Enza”. Il aura fallu attendre la faillite du Parma Calcio 1913, sa rétrogradation en 4e division, puis son accession à la Lega Pro (3e division) où l’attendait l’AC Reggiana 1919. Derby d’Emilie-Romagne, ce derby est également celui du “Parmigiano Reggiano”, le fameux parmesan étant produit, comme son nom l’indique, aussi bien à Parme qu’à Reggio Emilia. Pour l’occasion, les ultras se sont montrés à la hauteur de leur fromage : tifo à feuilles et à voiles en virage, avec un message : “soutien de nos couleurs, défense de notre ville”. Tifo à voiles et à feuilles accompagnés des drapeaux en latérale. Les Parmesans qui ont parcouru les 35 kilomètres qui les séparent de leur ennemi ont aussi tenu à se mettre à la hauteur : tifo à feuilles puis tifo à voile rappelant certaines dates historiques : “Parma Calcio depuis 103 ans, ultras depuis 40 ans”. Preuve de la haine qu’entretiennent les deux villes, le bus des joueurs du Parma a été caillassé lors de son arrivée au Mapei Stadium. Cela n’a pas impressionné les visiteurs qui se sont imposés sur le score de 2-0.

parma

5. Arminia Bielefeld 1-2 Dynamo Dresde

bielefieldRencontre tendue entre l’Arminia Bielefeld et le Dynamo Dresde, respectivement au nord-ouest et à l’extrême est de l’Allemagne. Bien qu’en deuxième division, les ultras de Bielefeld ont montré qu’ils n’ont rien à envier à la Bundesliga et ont recouvert leur virage de bleu, en l’agrémentant d’une voile et de deux banderoles, en haut “ultras”, en bas Parce qu’on appartient à Arminia, 10 ans pour nos couleurs”. Comme à leur habitude, la distance, 535 kilomètres, n’a pas effrayé le millier de partisans de Dresde.

 

 

 

4. Al-Wehdat 0-0 Al-Faisaly

jordanieLe numéro 4 de ce Top 10 nous vient de Jordanie pour un duel de première division au sommet entre Al-Wehdat et Al-Faisaly. Pour impressionner leurs adversaires du jour, le groupe Wehdaty a concocté un enchaînement de tifos bandes-feuilles dans diverses parties de la tribune. Sur le tifo à feuilles, on peut lire en anglais “personne ne nous arrêtera”

3. OM 2-0 LOSC

om3 om2

.

om

Pour la réception de Lille, les ultras marseillais ont déployé des tifo aussi bien en Virage Nord (fanatics) qu’en Virage Sud. Tandis que des bandes formant le mot “ultra” recouvrent le secteur du Commando Ultra, les Winners arborent une voile. La Vieille Garde, composée de fondateurs du CU, à elle choisi d’honorer le passé et témoigne du désaveux d’une frange des supporters de l’OM envers l’équipe actuelle : “Honneur aux vraies gloires de l’OM”, avec notamment un  hommage à Drogba, Niang, Ravanelli ou encore Lucho.

 

2. Guingamp 2-1 PSG

guigamp

Pour la réception du PSG, le Kop Rouge fêtait ses 23 ans. En l’honneur, ils ont ébloui le stade du Roudourou par une belle voile combinant date de création et blason du groupe. Avec un message : “depuis 23 années, la même mentalité”. À la clé, une victoire de prestige des hommes d’Antoine Kombouaré face à son ancien club en crise. Malgré la passe difficile de leur équipe, les ultras du PSG ont marqué le match de leur présence, avec chants et de nombreux drapeaux en parcage. Sous l’impulsion du Collectif Ultras Paris, le mouvement ultra renaît peu à peu à Paris.

15578681_1815504948700770_6889224361460377006_n

1. Lens 2-1 Gazélec Ajaccio

lens lens2

lens3

Comme le mois dernier, les supporters lensois, pensionnaires de Ligue 2, sont sur le podium. Mais cette fois-ci sur la première marche. Pour les 110 ans du club il ne pouvait en être autrement. Sous une énorme “lensoise”, des tifos ont été déployés dans les 2 virages et en latérale. Notamment une énorme voile déployée de la tribune Marek et Xerces, à l’effigie des anciennes gloires du club, dont Daniel Leclercq, Eric Sikora et Roger Boli. En tribune Delacourt, une combinaison de tifo feuilles et voile sont venus rappeler les faits marquants du RC Lens. Dont le titre de champion de 1998, la Coupe de France de la même année et la Coupe de la Ligue de 1999. Des festivités à deux doigts d’être gâchées, comme le dénonce un communiqué des Red Tigers. Vivement les 220 ans du RC Lens.

 

Retrouvez la Tribune des Supporters chaque jeudi sur butfootballclub.fr

 

MATTHIEU AGOSTA Twitter @matthieuagosta
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1