Top 10 : Les tifos du week-end

par • 24/01/2017 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (1)2160

3 Sc Fribourg vs Bayern de MunichOriginalité, créativité, complexité et qualité. Les critères de jugement des chorégraphies n’ont pas changé et les supporters se mettent au diapason. Le classement de ce week-end ne sera à coup sûr pas le plus fou de l’année, mais c’est un représentant français qui décroche la première place.

10 FSV Mayence 0 – 0 FC Cologne

 1485160623

En septembre dernier, c’était Augsbourg qui rendait hommage à Max et Dani, deux ultras décédés. Ce week-end, ce sont ceux de Mayence qui ont honoré Julian, jeune ultra de 23 ans frappé en janvier 2016 par un accident de la route. Un an plus tard le souvenir perdure et le portrait du jeune était accompagné de la phrase: « Jamais sans mon équipe. Pour toujours Julian ». Solidarité et cohésion, deux des maîtres mots des ultras. 

9. Anorthosis 2-2 Omonia Nicosia

9 ANORTHOSIS - OMONIA NICOSIA

Le club chypriote d’Anorthosis a profité du match face à l’Omonia Nicosie pour souffler ses bougies d’anniversaire. Ne vous méprenez pas, ce ne sont pas les 16 mais les 106 ans du club, fondé en 1911. Sur le voile, le logo de l’Anartosis est entouré d’une couronne de lauriers. Mais il est surtout utilisé pour dessiner un 0 et donne donc tout son sens à la chorégraphie. 

8. Pise 1-0 Ternana
pisa

Comme souvent lors de notre Top 10, petite escale en Italie à Pise. Le club a beau être en Serie B, les supporters font le forcing en tribunes. Une horde de drapeaux agitée dans tous les sens, les couleurs du club – bleu et noir – mises en évidence. Rien de bien extravagant mais l’essentiel est assuré : une tribune festive et colorée alors que Pise vient enfin d’être racheté après un long feuilleton. 

7. Atalanta 1-0 Sampdoria

6 Atalanta

6 Atalanta 2

On reste en Italie, mais on file plus au Nord, à Bergame. Au programme, des feuilles argentées, une petite bâche de l’écusson du club et deux mots, en anglais dans le texte : « Forever Atalanta » (pour toujours l’Atalanta). Résultat: victoire de l’Atalanta Bergame et son “envie d’Europe” face à la Sampdoria.

6. Tripoli 1-2 Al Ahed

5 Tripolo 1-2 Al Ahed Division Liban
Pour ce match face à Al Ahed, les joueurs de Tripoli ont été accueillis comme des héros par leur supporters. C’est d’ailleurs ce mot qui est écrit en tribunes, à l’aide de feuilles blanches et vertes. Derrière ce tifo se cachent, les ultras Flame Boys, principaux animateurs de la Curva Sud.
5. Al Shorta 1 – 0 Al_Menaa
 shorta

Direction le Moyen-Orient, plus précisément l’Irak, pour la quatrième place. Les Ultras Green Harp d’Al Shorta dévoilent une bâche représentant un homme qui rugit en arrachant ses vêtements. Apparaît sous son pull un t-shirt frappé des lettres UGH12. Tout simplement l’acronyme des Ultras Green Harp, le chiffre 12 fait lui référence à l’année 2012, celle de la fondation du groupe. 

4. SC Fribourg 1-2 Bayern Munich

3 Sc Fribourg vs Bayern de Munich

Après plus d’un mois de trêve, la Bundesliga faisait son retour vendredi soir. Face au Bayern Munich, les fans du SC Freiburg ont essayé de réchauffer l’atmosphère, malgré les -10°C. Alors qu’un voile dessine une voyante entrain d’interroger sa boule de cristal, la banderole déclare: « Ne jamais dire jamais, le SCF est plein de magie ! ». Un travail bien ficelé, perfectionné par un feu d’artifice, venu illuminer le ciel de la Forêt-Noire. Malheureusement, le magicien de ce match s’appelle Robert Lewandowski, qui offre la victoire au Bayern dans le temps additionnel…
3. RB Leipzig 3 – 0 Eintracht Francfort
rb1
rb2
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce tifo ne résulte pas d’une initiative du club. Il s’agit d’une commémoration en l’honneur de Gustave II Adolphe, Roi de Suède au XVIIe siècle engagé dans la Guerre de Trente Ans et considéré comme le sauveur du protestantisme allemand. La banderole, elle, récite le message suivant :  “Au milieu de la ville notre drapeau est hissé, car elle est notre maison”.
2. Sporting Braga 1 – 2 Vitoria Guimaraes
16237190_10212159512732229_95629792_n

Un voile tout en hauteur du coté du Sporting Braga lors de la réception de Guimaraes. Chapeau pointu, barbe fleurie, serpe en main, vêtu d’une saie… vous l’aurez compris le tifo représente un druide. De sa marmite dépasse une mixture et un écusson, celui du Sporting Braga. Il devait manquer un ingrédient pour que la potion soit parfaite, car c’est Guimaraes qui a pris les trois points. 

1. Olympique Lyonnais 3-1 Olympique de Marseille
1 OL-OM 2

Lyon1950

Chorégraphie sobre et maîtrisée à Lyon pour la réception de Marseille. Du rouge, du blanc, du bleu, des feuilles et une bâche à l’effigie de l’écusson de la ville. Le Virage Nord ainsi que le Sud ont opté pour des tifos assez similaires, cependant celui des Bad Gones 87 s’étale également sur la partie supérieure de la tribune. L’ensemble est réussi même s’il manque un peu d’originalité. Sur le terrain les joueurs ont été un peu plus audacieux pour s’imposer 3-1 face à l’OM.

 Avec Thomas Boraca.
Clément Le Foll Twitter @lefollclement
Pin It

articles similaires

One Response to Top 10 : Les tifos du week-end

  1. najm eddin - eltayari dit :

    change the name from ahed de tripoli to ahly tripoli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

UA-29216551-1