Top 10 : les tifos du week-end

par • 04/04/2017 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (0)1064

Après cette trêve internationale, reprise des différents championnats nationaux un peu partout dans le monde et donc reprise de notre Top 10 des tifos hebdomadaire. Ce week-end encore nous n’avons pas été déçus par la qualité des différentes chorégraphies réalisées par de nombreux groupes de supporteurs aux quatre coins du globe. Ouvrez grand les yeux et régalez-vous avec édition très francophile !

10. Olympique de Marseille 1-1 Dijon FCO

Malgré un Virage Sud à moitié vide face à Dijon à cause d’un huis clos partiel, les South Winners ont entamé les festivités pour leurs 30 ans. Au menu, du classique : du blanc, du bleu, du orange, la tête de bulldog. “Un club, une ville, une passion !!”. Visiblement pas suffisant pour galvaniser les joueurs, qui devront se contenter du nul. Mais les festivités des 30 ans ne font que débuter chez les SW87.

9. FC Lorient 1-0 Caen

On reste en France, direction la Bretagne où toute la ville de Lorient est unie vers un objectif : le maintien. C’est en tout cas le message qu’ont voulu faire passer les supporters lorientais face à Caen ce week-end, avec un slogan simple: « Ensemble on va le faire ». Le joueur suspendu Steven Moreira a d’ailleurs joué au capo avec les ultras. Résultat : une deuxième victoire consécutive pour les Merlus. Une première depuis un an.

8.  Nantes 2-1 Angers 

Décidément, toujours en France, la Brigade Loire s’est distinguée par un tifo à bandes. Un énorme “BL” ponctué de cette phrase : “notre passion ne sera jamais classée sans suite”.

7. RC Strasbourg 2-0 FC Sochaux

Début de semaine ne rime pas uniquement avec stade vide et ambiance au rabais. Face à Sochaux, les UB90 ont déclaré leur flamme à leur ville, avec une belle voile représentant Les Grandes Armes de Strasbourg, l’un des blasons emblématiques de la cité. Les joueurs ont comblé leurs supporters avec une victoire, qui leur permet de s’emparer de le 2e place du classement.

6. Slavia Prague 1-1 Sparta Prague

« Supporter n’est pas un crime ». Si cela peut paraître évident pour certains, ça ne l’est pas toujours. Les fans du Slavia Prague ont donc opté pour un tifo sous forme de piqûre de rappel. Des feuilles, beaucoup de feuilles, pour dessiner le mot “Ultras” sur l’ensemble du virage, et des pyros pour enflammer le tout. Pour un rendu séduisant. De leurs côtés, les rivaux du Sparta ont riposté par un “ensemble”  avec Bart Simpson armant un lance-pierre. 

5. Stade Rennais 1-1 Olympique Lyonnais

Le Roazhon Celtic Kop ne chôme pas ces derniers mois. Après un boulot impressionnant pour célébrer ses 25 ans, et un tifo très réussi pour le derby face à Nantes, les ultras rennais poursuivent leur chemin. Au programme face à Lyon, une voile sur l’intégralité de la tribune. Une représentation de l’un des héros du Marvel X-Men, Wolverine et un message à destination des joueurs : “Sortez-vous les tripes”. 

4. Parme 2-0 Maceratese

Face à la Maceratese, les Boys Parma ont rendu hommage à l’un des leurs, Matteo Bagnaresi. Surnommé « Bagna », ce supporter parmesan est décédé il y a 9 ans, le 30 mars 2008, écrasé par un bus qui conduisait les ultras de la Juventus. Un décès qui a fait débat, les ultras Gialloblù et bianconeri apportant deux versions des faits différentes. 

3.  Wisla Krakow 0-0 Lech Poznan

De la fumée, des cordes vocales mises à rudes épreuves, des tifos, un week-end banal dans les tribunes polonaises. Pour la réception du Lech Poznan, les ultras du Wisla Krakow ont bien fait les choses. Des drapeaux qui s’agitent sur la partie haute de la tribune, une voile sur le bas de la tribune. Le message était simple: « Football bandits ». De l’autre côté du terrain, les 1000 supporters du Lech Poznan qui avaient fait le déplacement sont restés sages.

2. IF Djurgarden 2 – 0 Sirius

Les supporters de Djurgardens n’ont pas la mémoire courte. Et ils n’hésitent pas à honorer leurs héros. Kim Källström et Andreas Isaksson, deux légendes du club, ont remporté en 2002 et 2003 deux championnats avec le club suédois. De retour dans leur club de coeur quinze ans plus tard, les fans leur ont offert un retour triomphal. Les deux joueurs, bras levés, brandissant le trophée de champion de Suède, sont sortis du sol à l’entrée des joueurs. Une chose est sûre, les Suédois savent accueillir.

1. VFB Stuttgart  3-3 SG Dynamo Dresde

60 000 spectateurs pour ce match de 2.Bundesliga entre le VfB Stuttgart et le Dynamo Dresde, dont 10 000 venus de bords de l’Elbe. Le Commando Cannstatt, principal groupe ultra de Stuttgart, soufflait sa vingtième bougie. Pour l’occasion, une chorégraphie toute en sobriété a été réalisée. Le logo du groupe, des feuilles noires et blanches et le nom du groupe. De l’autre côté du terrain, les fans du Dynamo ont également déployé un tifo en l’honneur de leur club.

 Avec Thomas Boraca

À retrouver dès jeudi la Tribune Supporters sur But Football Club. 

Pour l’envoi d’éléments, merci de privilégier : top10destifos@lagrinta.fr 

Clément Le Foll Twitter @lefollclement
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1