Top 10 : les tifos du week-end

par • 09/05/2017 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (1)3188

Un nouveau week-end de passion dans le monde des tribunes. Des chants, des pyros, des drapeaux, des derbys, des succès, des désillusions et bien sûr des tifos. Les critères de ce Top 10 sont toujours les mêmes : l’originalité, la créativité, la complexité et la qualité des chorégraphies. Mais la sélection n’a pas été facile cette semaine tant le niveau était relevé. 

10. Besiktas 1-1  Fenerbahçe

 

Derby d’Istanbul bouillant ce week-end entre Besiktas et le Fener. Si les deux équipes se sont quittées sur un match nul, les supporters locaux ont pu exhiber leurs talents en matière de tifo. Un aigle, symbole du club de Besiktas accompagné d’une banderole au message simple: “Ici c’est Besiktas”.

9. Olympique de Marseille 2 – 1 OGC Nice

Comme souvent lors des matchs importants, le Vélodrome se sublime. Face à Nice, le Virage Sud a opté pour une réalisation en deux parties. La partie supérieure du virage, où s’établissent les South Winners, a brandi des feuillles pour écrire “Droit au but” alors que la partie inférieure du Commando Ultra a inscrit “OM”. Le tout en bleu et blanc, évidemment.

8. Paris Saint-Germain 5-0 SC Bastia

Restons en France. Avant-dernier match de la saison au Parc pour le PSG, l’occasion pour le CUP de rendre hommage à deux gaillards emblématiques des tribunes parisiennes. Poucky l’une des figures des Supras Auteuil puis des Karsud, qui a perdu la vie en 2010. Un personnage apprécié de tous, y compris à l’étranger. Les ultras de Cologne, la Wilde Horde – amis avec les Supras – avaient même traversé le Rhin pour ses funérailles. Et Momo, animateur radio sur les ondes de Skyrock, photographe de Supras, décédé il y a un an. Un vibrant hommage complété par la seconde maison de ces deux supporters, le Parc des Princes.

 7. Samsunspor 1-0 Giresunspor

Deuxième apparition du championnat turc dans notre top 10, cette fois-ci en deuxième division. Le club de Samsunspor disait en effet adieu à son stade, le Samsun Ondokuzmayis Stadium, dans lequel il évolue depuis 1975. Un ultime hommage rendu sous la forme de deux tifos feuilles, brandi par les supporters à quelques secondes d’intervalle.

 

 

6. RC Lens 1 – 1 RC Strasbourg

 

Grosse opposition pour la montée en Ligue 1 entre le RC Lens et Strasbourg ce lundi. Un bras de fer qui se jouait aussi en tribunes entre les deux plus belles ambiances de seconde division. Comme souvent, la tribune Marek a revêtu son costume de gala avec un tifo feuilles sur l’ensemble de la tribune. Des feuilles jaune et rouge pour dessiner 94, l’année de création du principal groupe ultra des Sang et Or, les Red Tigers. Rendu propre. Belle animation visuelle du côté du parcage visiteur à l’entrée des joueurs. Un partout balle au centre. 

 5. Eintracht Braunschweig 3 – 1 Union Berlin

 

Choc pour la montée en 2.Bundesliga, entre l’Eintracht Braunschweig deuxième et l’Union Berlin quatrième. Les fans locaux ont mis les petits plats dans les grands avec un tifo sur l’ensemble du stade et durant 90 minutes. L’intégralité des spectateurs présents étaient affublés d’un gilet jaune ou bleu, les couleurs du club. Le rendu a de la gueule, encore plus avec ce voile représentant l’écusson du club. Braunschweig se rapproche de la Bundesliga avec sa victoire 3-1.

4. PSS Sleman 4-0 Persip Pekalongan.

On quitte l’Europe pour l’Indonésie, où les ultras du PSS Sleman, la Brigata Curva Sud 1976 ont concocté un tifo pour leur rencontre face au Persip Pekalongan. Des feuilles, du vert, du blanc, une représentation de fans et joueurs et une banderole en forme de leitmotiv : “Battez-vous pour la fierté, pas pour la gloire”. Un message pris au pied de la lettre par les joueurs qui ont atomisé 4-0 leur adversaire du soir. Ils peuvent être fiers. 

 3. Chemnitzer FC 0-3 Preußen Münster

En Allemagne, les résultats ne font pas la ferveur. Et l’histoire ne s’oublie pas, elle se fête. Chemnitz, qui évolue en troisième division, a profité de la réception de Preußen Münster pour célébrer la plus belle ligne de son palmarès : un titre de champion d’Allemagne de l’Est, obtenu il y a 40 ans sous le nom de Karl-Marx-Stadt. Un tifo magnifique, composé de drapeaux frappés du chiffre 67 (l’année du titre) et d’une bâche en arc de cercle, en l’honneur des héros de l’époque, au milieu du titre de champion et du fanion du club. La banderole : “Nous sommes fiers de regarder en arrière – 1967 notre chef d’oeuvre”. En parfait trouble-fête, Münster s’est imposé 3-0.

2. VFB Stuttgart 3-0 AUE Erzgebirge 

 

Les anniversaires se succèdent au même rythme que les victoires du côté de Stuttgart. Quelques jours après les 30 ans du Commando Cannstatt, un autre groupe ultra du VfB a soufflé sa quinzième bougie ce week-end :  les Schwabensturm. Quinze ans en bonne compagnie puisque le match se déroulait devant 59 000 spectateurs. Les tifos se sont enchaînés : une représentation des membres du groupe, leur logo, des feuilles, des drapeaux, j’en passe et des meilleures. La chorégraphie était placée sous la devise “Passion, amitié, Schwabensturm Stuttgart”. Aussi simple que la victoire des joueurs sur le terrain.

1. Dynamo Dresden TSV München 1860

Une fois de plus, les ultras du Dynamo Dresden envoient du lourd en tribune. Le K-Block dévoile une magnifique chorégraphie pour ce match face à München 1860. Un voile recouvre toute la tribune, un mec emmitouflé dans son écharpe, batte de baseball à la main, le tout dans un environnement d’immeubles HLM et de bagnoles parquées. Le noir et blanc domine, sauf pour le logo du club qui conserve ses couleurs d’origine. L’ensemble est très soigné, et le message, clair comme de l’eau de roche : « C’est pas Disneyland, c’est l’Est sombre ».

Avec Thomas Boraca

Retrouvez chaque jeudi la Tribune Supporters chez nos partenaires de But Football Club !

Pour l’envoi d’éléments, merci de privilégier top10destifos@lagrinta.fr

Clément Le Foll Twitter @lefollclement
Pin It

articles similaires

One Response to Top 10 : les tifos du week-end

  1. yusuf dit :

    il ny a guerre groupe de partisans qui preparent comme celui de Samsunspor. On est fier et on prend la premiere place a propos de tifo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1