Top 10 : Les tifos du week-end

par • 26/09/2017 • A la une, Top 10 des tifosCommentaires (4)8072

La saison est bel et bien lancée. Comme chaque mardi, La Grinta passe au crible les animations de ces artistes incompris ayant fait des tribunes leurs plus belles toiles.

 

10. Glasgow Rangers FC 0-2 Celtic FC

Il y a des matchs qui ont une place à part entière dans l’histoire du ballon rond : le Old Firm fait partie de ceux-là. Là encore le derby de Glasgow n’a pas déçu, sur le terrain et en tribunes. Bien que leur équipe ait été défaite et que le groupe phare les Union Bears soit dans la tourmente (en réclamant un espace de « safe standing » en tribune à Ibrox), les supporters locaux ont assuré le spectacle. Un tifo joliment réalisé aux couleurs du clubs laisse apparaître l’emblème des Rangers au centre. Le message « trois lettres gravées dans nos cœurs » a le mérite d’exister même si un peu simpliste.

9. SPVGG Greuther Fürth 1-3 FC Nuremberg

Derby Day en Allemagne ! La « capitale » Nuremberg se déplace à Furth, situé dans la banlieue : les deux clubs sont séparés de 15 kilomètres. Au menu ? Un stade plein, des buts, des tifos. Que du bonheur. Les ultras de Greuther Furth de la Tribune Nord se sont montrés à leur avantage avec plusieurs voiles mettant à l’honneur les traditions régionales : « Ensemble pour la victoire du derby », « La Tribune Nord et son club toujours ensemble ». La créativité est au rendez-vous. De leur côté les ultras de Nuremberg ont rempli leur parcage et ont fait honneur à leur équipe : un voile également avec l’emblème du club et un « mur » d’écharpe rouge répondant au mur vert de Furth. Ichlebedich !


8. Espérance de Tunis 1-2 Al Ahly

Soirée Ligue des Champions africaine à présent et ce quart de finale retour. Le club tunisien de l’Espérance de Tunis recevait son homologue égyptien Al Ahly. Et si l’Espérance est éliminée de la compétition ses fans y laissent une empreinte inamovible. Le virage Taraji et les Ultras l’Emkachkhines se sont distingués avec une superbe animation : un clin d’œil à peine déguisé à l’adresse de leurs rivaux d’un soir. Ce voile recouvrant en partie le virage montre un soldat brandir fièrement le drapeau de l’Espérance… dans le désert égyptien. Propre. Côté Al Ahly, relevons aussi une super animation avec un personnage s’agrippant le maillot et la mention : « Quelque chose qui ne se perd jamais, l’esprit du maillot rouge ».

7. Etoile du Sahel 2-0 Al Ahly Tripoli

On n’est pas bien en Tunisie ?  Un peu de chaleur ça ne fait pas de mal. Si l’Espérance ne se qualifie pas l’Etoile du Sahel sauve l’honneur en battant son rival du soir le club libyen Al Ahly Tripoli. Sousse a été le théâtre d’un voile longue de 187 mètres. Les auteurs de cette animation ne sont autres que les Ultras Fanatic 2003. Ce voile est teinté de nostalgie : l’ancien et le nouvel emblème du club sont mis côte à côte, accompagnés d’une phrase : « La Fierté des Générations ». Encore des ultras africains qui nous mettent une claque. Bravo.

 

6. Lyon 3-3 Dijon

Cap sur Lyon à présent. 2017 marque les 30 ans des Bad Gones, groupe fondé en 1987. À cette occasion les pensionnaires du Virage Nord ont misé sur un tifo en deux parties, 1987-2017, pour marquer le coup. Au deuxième anneau on peut observer un voile portant l’inscription Bad Gones. L’animation n’est pas la plus complexe, pour les 30 ans d’un groupe, mais se révèle efficace.

 

 

5. Metz 0-1 Troyes

Le top 5 s’ouvre encore avec un groupe français de Moselle : la Gruppa. 5 ans, top 5 : cela sonne comme une évidence. Lors de ce Metz-Troyes il fallait être courageux pour ne pas s’embêter au Stade Saint-Symphorien… heureusement la Gruppa a assuré le spectacle. Le groupe a déployé un magnifique voile recouvrant toute la tribune pour fêter ses 5 ans d’existence depuis ses débuts courant 2011-2012. Beau travail pour un aussi jeune groupe.

 

4. Bursaspor 1-2 Galatasaray SK

Difficile de ne pas aller voir ce qu’il se passe du côté de la Turquie quand il s’agit de mouvement ultra. Bursaspor recevait Galatasaray, une occasion de plus pour les Ultras Teksas de Bursaspor de mettre le feu. Encore un anniversaire… Les Ultras Teksas fêtaient leurs 50 ans d’existence (1967-2017). Et encore une fois les ingrédients sont les mêmes : couleurs et nostalgie. Ce tifo s’étend sur tout le virage et, sur une base blanche et verte (les couleurs de Bursaspor), fait apparaître le nom du groupe orné du chiffre 50. 50 ans d’existence ça commence à compter ! Notons également la traditionnelle bâche 1967-2017  : « Quand il n’y avait personne Teksas était là ». Rien de novateur mais très très propre.

 

3. Rapid Vienne 4-2 Wolfsberger AC

Sur la troisième marche du podium nous retrouvons les Ultras du Rapid de Vienne, les Ultras Tornados 1996. Ce match contre Wolfsberger AC était surtout l’occasion pour les ultras du Rapid de fêter leur amitié avec les ultras de Ferencvaros (Hongrie) : les Green Monsters. Les deux groupes ont fait un tifo commun à base de cercles concentriques dont l’épicentre correspond à la fusion entre le logo du Rapid et de Ferencvaros. À la base du virage les groupes ont disposé une bâche commune portant le nom des deux groupes ultras. Belle façon de célébrer une amitié entre deux clubs de pays différents.

 

 

2. USM Alger 0-0 Ferroviário Beira

Décidément cette Ligue des champions de la zone CAF nous réserve des surprises. Après la Tunisie c’est au tour de l’Algérie d’être mise à l’honneur. L’USM Alger s’est qualifié aux dépens de Ferroviário Beira, club mozambicain. Mais surtout, les ultras algériens nous ont offert un safari ! Le tifo concocté met en scène des animaux dans la savane africaine, avec des couleurs fauves. Les locaux ont également déployé une bâche en anglais « j’essaierai jusqu’à la mort » sur le même ton. On peut même apercevoir les fameux 4×4 utilisés pendant les safaris sur la gauche de la bâche. Clin d’œil sympa et original.

 

1. Fenerbahçe 2-1 Besiktas

Vous deviez vous y attendre mais que voulez-vous… Les derbys d’Istanbul nous surprennent toujours un peu plus. Le Fener s’est imposé 2-1 contre le rival Besiktas. Sans doute bien aidé par son public. Les deux anneaux ont été réquisitionnés pour ce tifo. Au premier anneau les traditionnelles bandes jaunes et bleues de Fenernahçe tandis qu’au second anneau il était question de marquer son empreinte territoriale. Un soldat aux couleurs du club dominant l’un des ponts du Bosphore suspendus d’Istanbul : histoire de montrer que la ville leur appartient. Sous cette mise en scène on peut lire : « Ce qui se fait avec le rayé résonne à l’infini » : par opposition au maillot blanc (et noir) et Besiktas. Esprit de clocher, audace.

Avec Thomas Boraca

Retrouvez la Tribune Supporters chaque jeudi chez notre partenaire But Football Club. 

Nous recevons beaucoup de messages sur Facebook. Merci donc de privilégier cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr !

 

Pin It

articles similaires

4 Responses to Top 10 : Les tifos du week-end

  1. Ajimi dit :

    la 8ème ” EST et EL AHLY” la traduction exacte de celle de el ahly c’est ” quelque chose que nous perdons jamais, l’esprit du maillot rouge”

  2. fares dit :

    le tifo de l’USMalger doit etre le premier.

  3. fatima usma dit :

    vive ouled albahdja vive usma

  4. usmiste dit :

    usma les artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1