Top 10 : Les tifos du week-end

par • 24/10/2017 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (1)3417

Mardi : un jour de la semaine morose, banal pour certains, sacré pour d’autres illuminés. Top 10 tifos oblige. Encore une fois, ce tour d’horizon des tribunes nous emmène aux quatre coins du globe. Encore une fois, on se languit du week-end prochain. Alors oui, il n’y a pas que le football dans la vie…mais quand même.

10. Rennes 1-0 Lille

Malgré la victoire du Stade Rennais, il faut bien reconnaître qu’on s’emmerde pas mal au Roazhon Park cette saison, et les ultras du RCK le font savoir. Ils ont déployé un voile explicite : « Vous nous faites honte. Bougez-vous bordel ! ». Les ultras du RCK ont aussi déployé des banderoles aux alentours du stade et au centre d’entrainement du club breton. À noter que c’est loin d’être la première fois que le RCK fait son apparition dans le Top 10, la créativité et l’audace est souvent au rendez-vous. Ici pas besoin de préciser que la réalisation est 100% fait-main…

9. Austria Vienne 0-1 Rapid Vienne



Derby de Vienne au menu : l’Austria s’incline sur sa pelouse face au Rapid. Malgré un stade clairsemé, les ultras des deux équipes ont été à la hauteur. Pas besoin d’un stade de 80.000 personnes pour soulever les foules. Côté Austria les ultras Viola Fanatics, groupe fêtant ses 15 ans d’existence à cette occasion comme en témoigne la bâche 2001-2016, a misé sur du classique… Mais rondement efficace. Différentes animations teintées de blanc et de violet. Le parcage visiteurs était quant à lui un peu plus coloré avec au programme deux gros craquages. Les Ultras Rapid 1988 ont souhaité aussi rendre hommage à Hugh Hefner… fondateur de Playboy ! Manière originale d’associer son nom à leurs rivaux du soir… On aime.

 

8. GKS Katowice 1-2 KS Ruch Chorzow

Nouveau derby mis à l’honneur : en Pologne cette fois, en deuxième division. Après 14 années d’abstinence les deux équipes se retrouvaient. À domicile les ultras GieKSa’03 ont déployé plusieurs voiles et bâches hostiles au club adverse, le KS Ruch Chorzow. 1964 vs 1920 : la date de création du GKS vs celle de Chorzów. On peut aussi y voir une représentation du blason de Chorzow frappé d’une hache… Durant la deuxième mi-temps les ultras locaux ont brûlé des écharpes de Ruch Chorzow. À noter que le secteur visiteur était vide car les supporters de Chorzow ont interdiction de se déplacer jusqu’à fin 2017. La délicatesse polonaise ! Franchement pas mal pour un stade de 9.511 places !

 

7. FC ZÜRICH 0-4 GC ZÜRICH

0-4 dans un derby, à domicile… un souvenir bien douloureux qu’on souhaiterait oublier au plus vite. Vraiment ? Dans les tribunes en tout cas les ultras du FC Zurich ont fait le travail. Un tifo mettant à l’honneur l’emblème du club recouvre la tribune : belle réalisation ! Nous pouvons par contre peut-être regretter le manque d’originalité étant donné que ce type de tifos a déjà été utilisé auparavant par les ultras locaux comme contre Bâle en finale de Coupe de Suisse en 2014 par exemple.

6. Seattle Sounders 3-0 Colorado Rapids

The American dream… Si le football est loin d’être le sport roi aux États-Unis il faut reconnaître que la globalisation du football a fait son chemin…n’en déplaise aux puristes. Le tifo déployé par les supporters de Seattle a de quoi surprendre : une représentation liturgique du football ! Les joueurs vedettes tels des vitraux et une devise : « Seul Dieu peut comprendre l’amour que nous te portons ». Vraiment dépaysant ! « Come one Seattle. Fight and Win… », sans en rire pour une fois.

5. Levski Sofia 2-2 CSKA Sofia

 

Pour la Saint-Valentin emmenez-la dans les Balkans ! Quel pied ! Quel romantisme ! Ce derby, qualifié de derby éternel en Bulgarie, entre le Levski et le CSKA s’annonçait très chaud. Si les deux équipes n’ont pas su se départager il en est de même pour les supporters des deux camps : tout simplement à la hauteur. Côté Levski un craquage en bonne et due forme et un voile à la gloire de Vasil Levski, révolutionnaire et idéologue de la révolution nationale bulgare dans la lutte nationale contre l’occupant ottoman. Pour rappel lors de la saison dernière les supporters du Levski, furieux après une défaite 3-0 contre l’ennemi CSKA, étaient rentrés sur la pelouse et avaient exigé des joueurs de retirer leur maillot car ils n’en étaient pas dignes. Les supporters du CSKA Sofia ont eux aussi fait parler d’eux : « Notre forteresse », clament-ils en déployant un tifo d’un château aux couleurs du club. La tradition est à l’honneur encore une fois, « nos enfants prendront le relais » : la fierté d’être du CSKA Sofia de génération en génération.

4. MC Alger 2-0 JSK

Après le romantisme des Balkans, place à la fournaise algérienne ! Le stade Omar-Hamadi d’Alger a vibré. L’équipe locale s’est imposée 2-0 et les ultras du Mouloudia ont fêté comme il se doit leurs héros ! Un grand voile recouvrant la tribune dont l’égérie se nomme Tony Montana : « mon nom c’est de l’or » affirment les ultras locaux. Chapeau !

 

 

3. Wisla Cracovie SSA 0-1 KP Legia Varsovie

Deuxième apparition de la Pologne dans le Top 10, en troisième position cette fois. À domicile les ultras du Wisla chantent à la gloire de leur équipe : un tifo représentant l’équipe historique du club et en bas de la tribune la date des 13 titres de champion de Pologne, comme pour rappeler au Legia qu’il lui manque un titre pour rivaliser (12). La cerise sur le gâteau ? Le superbe craquage tout en haut de la tribune, telle une guirlande… C’est bientôt Noël !

À relever aussi un tifo chambreur dans le parcage du Legia : “Un seul message : ‘Seulement Wisla’. Voilà comment il est”. Tout en se moquant du slogan et de l’emblème de leurs rivaux, les Wisla Sharks,  le requin ici plus qu’édulcoré.

2. Club Africain 1-3 Supersport United

Ce week-end se jouait la demi-finale retour de la CAF entre le Club Africain et le club sud-africain de Supersport. Si malheureusement le Club Africain est éliminé, ses fans ont fait parler d’eux durant toute la compétition. En demi-finale retour la Curva Nord a été grandiose : le tifo représentant le diable (ou Verbal Kint) est une allusion au film de Bryan Singer « The Usual Suspects ». Autrement dit que, dans la bouche Kevin Spacey, personne ne peut tuer le diable, même en lui tirant dans le dos. C’est la leçon des ultras du Club Africain : un destin tragique attend ceux qui les défient. Keyser Soze likes this.

 


w

1.Galatasaray 0-0 Fenerbahçe

Une fois n’est pas coutume, nous concluons ce Top 10 par une mise en scène hollywoodienne nous venant tout droit d’Istanbul. Terne sur le terrain, le derby du Bosphore entre Galatasaray et le Fener a tenu toutes ses promesses en tribunes. Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne : c’est un combat, les supporters l’ont bien compris. Les UltrAslan de Galatasatay ont confectionné un tifo représentant un ring de boxe avec Rocky Balboa, aux couleurs du club évidement, symbolisant la force de tout un peuple. En deux temps on y aperçoit Rocky rentrant sur le ring puis Rocky vainqueur.  « C’est parce que vous vous agenouillez qu’ils semblent grands » : un message qui fait évidemment référence à la persévérance, l’humilité et la force de Rocky. Notons toutefois que ce tifo est très similaire à celui de la Gate 7 de l’Olympiakos en LDC contre le PSG. La réalisation est superbe néanmoins.

 

Avec Thomas Boraca

Retrouvez chaque jeudi la Tribune Supporters chez notre partenaire But Football Club.

Merci d’envoyer photos et vidéos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr !

Pin It

articles similaires

One Response to Top 10 : Les tifos du week-end

  1. Hamid dit :

    Bon continuation la grinta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1