Top 10 : les tifos du week-end

par • 21/11/2017 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (1)1362

Un tour du monde. Des tribunes des pays de l’Est, à celles d’Italie, en passant par l’Allemagne et les bords de la Garonne. Voilà le trajet de notre Top 10 hebdomadaire. Notre règle d’or n’a pas changé et les chorégraphies sont toujours classées selon les critères suivants : originalité, créativité, complexité et qualité.

10. Catanzaro 2-1 Cosenza

Quoi de mieux qu’un derby pour commencer les festivités ? Face à Cosenza, les supporters de Catanzaro ont allié des drapeaux et des images représentant les moments glorieux de l’histoire du club, sans oublier un mot à destination de leur rival : “toi tu supportes ‘une’ équipe de football, moi je supporte Catanzaro”.

 

9. Salernitana 1-1 Cremonese

On poursuit notre Top 10 et on reste en Italie, à Salerno. Du côté de la Salernitana, il y a eu un lancer de confettis sur le haut de la Curva Sud et le message “Gagnez pour nous” sur la partie inférieure. Le tout pour un rendu très efficace.

8. Roma 2-1 Lazio 

L’Italie, encore et encore. Côté AS Roma pour ce derby, on avait opté pour une animation à base de feuilles avec un explique : “Rome, c’est nous”. De l’autre côté, on commémore ce triste 11 novembre 2007. Gabriele Sandri, un jeune supporter de la Lazio était tué par un policier sur une aire d’autoroute. Un drame qui avait particulièrement indigné les ultras italiens. Dix ans plus tard, les tifosi laziali lui ont rendu hommage, représentant Gabriele aux côtés d’un aigle, symbole du club.

7. Lyon 0-0 Montpellier

Deux semaines après la victoire dans le derby, le Virage Nord a accueilli ses joueurs par un tifo feuilles représentant le logo des Bad Gones. Mais évidemment, ce qui a le plus fait parler, ce sont tous ces maillots exhibés en référence à la célébration de Nabil Fekir. Le spectacle ne sera pas à la hauteur sur la pelouse puisque les deux équipes se quitteront sur un score nul et vierge.

 

6. De Graafschap 1-3 NEC

Très belle animation aux Pays-Bas, où De Graafschap recevait le NEC Nimègue. A l’entrée des joueurs, un  homme au regard perçant tendant une écharpe s’est dressé devant la tribune, révélant l’inscription « Gewoon deurdonderen ». Une référence à l’hymne du club, craché par la sono du stade lorsque les joueurs pénètrent sur la pelouse. 

5. Zenit St.Pétersbourg 5-0 FK Tosno

En Russie, les fans du Zenit ne se sont pas privés de fêter les 10 ans du premier sacre de leur équipe en championnat avec une joli voile. Et de piquer les rivaux moscovites : “La capitale du football a déménagé à Saint-Pétersbourg !”. Coup double.

 

4. Dynamo Dresden 1-0 1.FC Kaiserslautern

Petit détour par l’est de l’Allemagne, où, une fois de plus, les supporters de Dresde se sont distingués. La recette du jour : un voile en rouge et blanc écrivant “Dynamo” en lettres capitales et une animation à base d’artifices sur l’intégralité de la base de la tribune. Pas mal pour un match le lundi soir…

3. Lorient 4-2 Brest

Pour la réception de Brest, les Lorientais ont mis l’ambiance ! Un micro, des sonos et du rap ! Sur le voile qui recouvre l’ensemble de la tribune, on peut lire : “On est encore là ! Prêts à foutre le souk ! et tout le monde est cor-da! Nique le Stade Brestois”. Les amateurs de rap français auront sûrement saisi la référence au morceau On est encore là du groupe Suprême NTM (véritable thème tout au long de la rencontre). Seul changement, quand Kool Shen et JoeyStarr niquent le CSA, les Merlus Ultras niquent les Brestois. Après tout, chacun ses goûts… 

2. KP Legia Varsovie 1-0 KS Gornik Zabrze

Une nouvelle fois, le Legia frappe fort. Un tifo feuille en noir et blanc pour lancer les hostilités, suivi d’un second, un voile qui enveloppe la tribune, dessinant un cavalier, chevauchant sa monture, lance pointée vers l’avant. Le message est simple : « Jusqu’au bout ». Comme le veut la tradition du côté de Varsovie, la fête n’est totale que lorsqu’elle est complétée des pyrotechniques. Les supporters locaux s’y sont prêtés de bon coeur.

1. Bordeaux 1-1 Marseille 

 

Pour célébrer leurs 30 ans, les Ultramarines ont vu les choses en grand. En début de match, une chorégraphie en plusieurs temps, sur un fond de feuilles brillantes bleu et gris et d’une fresque très détaillée, dessinant les grands monuments de Bordeaux. Sur la partie inférieure du Virage Sud, un voile a habillé la tribune, avec la particularité d’une partie centrale qui a été changée à sept reprises (malheureusement un huitième changement était prévu mais n’a pu être effectué) racontant différentes périodes de l’histoire du groupe bordelais. Tout au long de la rencontre, les animations se sont enchaînées, à base de papelitos, de ballons ou de pyrotechnie. Un nouveau gros voile a été dévoilé en seconde période. À noter que les Magic Fans, présents aux côtés des UB87 – Tout comme la Schickeria de Munich, les Boys Parma, les Deviants de Münster et les Herri Norte Taldea de Bilbao -,  leur ont rendu hommage avant le début de la rencontre en dévoilant un tifo, avec pour message : “Joyeux anniversaire à nos frères”. Pour le reste, on vous laisse admirer les photos, car parfois, une image vaut mieux qu’un long discours. À noter qu’un supporter bordelais a été blessé à la main par un pétard et que les UB87 transmettent leur soutien au jeune homme.

 

 

Avec Thomas Boraca

Retrouvez chaque jeudi la “Tribune Supporters” avec notre partenaire But Football Club. 

Pour l’envoi de vos photos et vidéos, merci de procéder uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr ! 

Clément Le Foll Twitter @lefollclement
Pin It

articles similaires

One Response to Top 10 : les tifos du week-end

  1. Legia57 dit :

    Vous avez inversé le numéro 1 et le 2…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1