Top 10 : les tifos du week-end

par • 28/11/2017 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (0)1622

Comme chaque semaine, La Grinta vous propose un Top 10 des tifos selon les critères de loriginalité, de la complexité, de fait maison, et d’esthétisme. De bons classiques pour cette édition, et un petit tour du monde. Et cette semaine encore, les Français sont là.

10. Ceará 1-0 ABC FC

On commence ce Top 10 par le Brésil, où deux clubs du Nordeste s’affrontaient dans la Série B du championnat brésilien. Particularité : plus de 50 000 places vendues pour ce match, dont les supporters sont réputés comme les plus nombreux de l’État. La Torcida Cearamor (jeu de mot entre Ceará, le nom de l’État et du club, et le mot “amour”), dit TOC (pour TOrcida Ceará), déploie trois voiles tendus aux couleurs noire et blanche du club. Un pour l’asso, avec l’aigle entouré du slogan “Vibration, Union, Pouvoir – TOC”, un pour l’équipe, et un pour l’écusson du club.

9. SK Rapid Wien 2-3 Salzsburg Red Bull

 

 

Les supporters du Rapid réalisent un tifo à feuilles à l’écriture simple et lisible. Les couleurs rouge et bleu foncé entourées de jaune donnent au logo un aspect vintage ultra cool. La banderole “rien n’est plus grand que notre club” a le mérite d’apporter la touche de vert du club mais la typo choisie ne s’intègre pas forcément bien avec le reste de la compo.

 8. Ternana 1-1 Pérouse

Toujours en Serie B, cette fois en Italie. Les supporters de la ville de Terni accueillent Pérouse pour le derby de l’Ombrie. Une utilisation magnifiée des couleurs de leur club, avec ce tifo rappelant un drapeau avec ses 3 mouvements verticaux. Le voile central présente en arrière-plan noir et blanc les monuments de la ville. Un grand classique,  mais ici le cortège des ultras est représenté dans la ville, apportant du mouvement et de la couleur avec banderole et drapeaux mouvants. On aime cette mise en abîme des ultras dans le stade.

7. Le Havre 1-0 Lens

Véritable ode à leur ville des supporters du Havre : blason, année de création de la ville, paysage de monuments en or et noir. Au-dessus, la banderole s’adresse à la ville : “François 1er t’a créé, Perret t’a sublimé. Fiers de notre identité“. Rappelant à notre bonne mémoire que François 1er a créé Le Havre en 1517 et que l’architecte Auguste Perret a plus tard réédifié le centre-ville. Un stade de Ligue 2 super motivé.

 

6. Slask Wroclaw 1-0 Zaglebie Lubin

Les ultras polonais du Slask Wroclaw rendent hommage à l’origine de leur club, créé par des militaires juste après la Première Guerre mondiale. Sur les voiles tendus, un homme en uniforme militaire, un joueur en maillot et au milieu, un personnage mêlant les deux tenues. Une réflexion sur l’identité mise en scène également grâce au vert kaki qui se retrouve jusque dans la fumée du craquage de fumigène. Sur les banderoles, une devise qui rassemble les fondateurs et les Kibice Razem : “Racines militaires engagées”, “Force et honneur nous guident”.

5. Troyes 3-0 Angers

Pour célébrer leur 20 ans,  les Magic Troyes présentent une bâche énorme sur toute la tribune. Autour des dates et du blaze “20 ans” inspiration Fred Perry, une composition reprend des temps forts de la vie d’un ultra : le déplacement, la ville, le stade et la bière. Le tout parfaitement réalisé et avec des couleurs pétantes.

 

 

4. FC Augsbourg 2-1 VfL Wolfsburg

Superbe tifo des supporters anti-racistes du FC Augsbourg. Le logo du groupe, un dragon flippant en symétrie, est déployé, complété par des feuilles rouge et verte. Les lettres sur fond transparent soulignent l’anniversaire des “10 ans des Legio Augusta”.

3. Rennes 2-1 Nantes

Le Roazhon Celtic Kop a encore frappé et commence sérieusement à squatter le haut du Top 10. Les supporters rennais ont choisi le joker, le plus trash des personnages, pour accueillir Nantes. Le tifo joue avec la montre : une banderole “TIC, TAC, TIC, TAC” fait monter la pression. L’esthétisme est à son comble dans le deuxième temps : l’énorme voile présente un joker avec des couleurs psychés qui détonnent, dans un style BD qui s’adapte idéalement à l’univers du stade, souligné de la banderole “BOOM” au graphisme cartoonesque avec les couleurs nantaises en arrière-plan. Enfin, la pyrotechnie illustre la bombe qui explose. Derrière cette superbe idée de mise en scène d’animosité ; un message qui prévaut malgré tout : “Supporters, pas criminels”, en écho à une action commune et aux nouvelles restrictions dont les groupes d’ultras ont fait les frais ce mois-ci.

2. Bari 1-0 Foggia

Un château qui prend place grâce au découpage des tribunes, fallait y penser. La Serie B italienne nous régale avec un derby inédit depuis 20 ans et ce voile déployé sur la Curva Nord basse, représentant les différents monuments de la ville de Bari en trompe l’œil. Au-dessus, les feuilles sont au service d’une composition originale représentant un château et les bandes rouge et blanche aux couleurs de l’équipe. Un brin classique mais quand même top.

 

1. Urawa Red Diamonds 1-0 Al Hilal

 

C’est propre, c’est net et c’est synchro. Ce tifo à feuilles made in Japan qui fait tout le tour du stade n’a pas une feuille de travers pour célébrer la victoire des Urawa Red Diamonds en Ligue des champions asiatique en 2007 et désormais 2017. Le club nippon a notamment vu passer un certain Basile Boli à la fin de sa carrière. Cet énorme tifo millimétré est esthétique et plaisant, super professionnel. Légèrement trop politiquement correct à notre goût.

Avec Thomas Boraca

Retrouvez chaque jeudi la Tribune Supporters chez notre partenaire But Football Club.

Merci d’envoyer photos et vidéos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr !

Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1