Top 10 : les tifos du week-end

par • 30/01/2018 • A la une, Top 10 des tifos2852

Cette semaine, un incontestable top 1 et des supporters qui brillent par leur ferveur en Serie C ou en Ligue 2. Les critères du classement de La Grinta sont toujours l’originalité, la créativité, la complexité et la qualité des chorégraphies. Le Top 10 déclare les festivités ouvertes.

 

10. PSG 4-0 Montpellier

On commence doucement avec des tribunes parisiennes qui ont un vague air de déjà-vu. Autour du blason classique de la ville en bas de la tribune, des feuilles bleues, blanches rouges, dynamisées par des telesco, des drapeaux et 2 mats en haut. Trop de couleurs s’ajoutent à celles du PSG : du bleu clair, du jaune, et en plein centre ce violet qui pique les yeux… On aurait aimé qu’une banderole vienne dissimuler la publicité directe de la chaîne télé du Qatar. Malgré un match à 17 heures, les Parisiens ont quand même géré le show.

9. Arezzo 1-2 Piacenza

Les tribunes italiennes ont du style même en Serie C. Les supporters de la Curva Sud du club de la ville d’Arezzo rendent hommage à leur entraineur Antonio Valentin Angelillo disparu au début de l’année 2018. Après avoir débuté sa carrière à Boca Juniors en Argentine, l’ancien attaquant était passé par l’Inter, Rome et Milan. Un voile représentant l’entraîneur fêtant un but, une banderole attendrissante “salut Monsieur, ange au visage sale” et un tifo à feuilles blanches évoquant l'”ange”, une composition inspirée.

 

8. Le Havre 2-1 Nîmes

On ne se démobilise pas non plus en Ligue 2 et on fait preuve de ferveur. Ce voile est le syncrétisme parfait entre l’écusson du club et la culture supporter portée par les Barbarians puisqu’il arbore les couleurs et le ballon vintage de l’écusson du club, entouré du lettrage “Football Factory”, évoquant le livre de John King sur le hooliganisme en Angleterre. Plus tard, une banderole reprend le titre d’un communiqué des supporters adressé au club : “La montée vous la voulez, alors allez la chercher !”. On attend les festivités pour les 25 ans des Barbarians Havrais de pied ferme.

 

 

 

7. Racing Santander 1-2 Sporting Gijon II

Style gothique pour le tifo en l’honneur du Racing Santander, club de deuxième division espagnole. Une composition articulée autour de la royauté : sur le voile central, la couronne de le blason du club et de la ville, des dessins vitraux et une banderole : “Notre bouclier est sacré”. Dommage, l’équipe échoue face à la couronne de Gijon.

 

6. NAC Breda 0-1 VVV-Venlo Gisteravond

Énorme voile menaçant pour le NAC Breda qui reçoit le VVV Venlo. Des ombres noires sur fond jaune, le drapeau de la ville de Breda au centre, un char d’assaut à gauche, une bannière “La perle du Sud” pour se distinguer de son adversaire, également du sud. Malheureusement, l’équipe n’a pas marqué et se fait battre d’un but.

 

5. SPAL 1-1 Inter Milan

Tifo à feuilles impeccable au stade Paolo Mazza à Ferrare : la banderole souligne l’amour pour les couleurs arborées .“Tu es depuis toujours mon drapeau… Pour ces couleurs je donne toute ma vie“. Simple, mais ça suffit pour déclarer sa flamme.

 

4. Alianza Lima 0-2 Audax Italiano

Le club péruvien de l’Allianza Lima reçoit l’Audax Italiano, club de Santiago du Chili, pour un match amical. Amical certes, mais très attendu car c’est la soirée de présentation du nouvel effectif, dit “Noche Blanquiazul 2018”, soit “nuit blanche et bleue”, en référence aux couleurs du maillot de l’Allianza. En tribune illuminée par les smartphones, dans une nuit noire, les joueurs font face aux supporters et à leur réalisation : voile dressé représentant un supporter un rien flippant, qui porte le maillot du club, hurle pour supporter son équipe et brandit une écharpe où est inscrite la mention “Allez Allianza”. Malgré le spectacle, ils s’inclinent face à l’Audax Italiano avec un but de l’éternel “El Loco” Abreu.

3. MC Alger 0-0 CR Belouizdad

 

En Curva Sud, les supporters du Mouloudia ont forgé un style reconnaissable et théâtral qui les propulse logiquement dans les meilleurs places du Top 10.  Au centre des bandes aux couleurs du club, un voile représentant une paire de chaussures à crampons et un ballon ultra vintage, surplombés d’un énorme tifo à feuille signifiant “vieilles manières” en italien. Pas le plus compliqué ni original mais très propre.

2. OM 2-2 AS Monaco

Les South Winners font des infidélités à l’Argentine et sortent de leur zone de sécurité en présentant dignement les couleurs du drapeau brésilien. Même si l’harmonie n’est pas extraordinaire, ça passe !  Un tifo à feuilles en deux temps pour le Commando Ultra en bas de tribune, et en haut, un drapeau brésilien à la gloire de Luiz Gustavo, ou apparaît également la Bonne Mère, réhaussé de fumigènes. Un mélange rafraîchissant et un hommage distingué.

 

1. Standard de Liège 3-3 Anderlecht

 

Incontestablement les supporters du Standard honorent encore une fois le Top 10 de leur présence. Pour ce clasico qui oppose le Standard à Anderlecht, les Ultras Inferno et les Publik Hysterik Kaos ont sorti le grand show. Les Ultras Inferno avec une énorme bâche ronde comme un écusson avec leur diable entouré du lettrage “kamikaze style”. Il rappellerait presque l’héroïne guerrière super trash Tank Girl avec sa clope et ses lunettes d’aviation. L’usage des couleurs blanches et rouges est parfaitement maîtrisé : lettrage, tifo à feuilles qui prend toute la tribune, le tout en harmonie avec les couleurs du stade… C’est parfait. Le groupe Publik Hysterik Kaos accueille leur adversaire dans l’Enfer de Sclessin avec une superbe bâche représentant des flammes, d’où ressort le visage d’un joker super freaky avec le message “méfiez-vous toujours du dernier atout”. À quand le prochain ?

 

Avec Thomas Boraca

Retrouvez chaque jeudi la Tribune Supporters chez notre partenaire But Football Club.

Merci d’envoyer photos et vidéos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr !

Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1