Top 10 : les tifos du week-end

par • 20/03/2018 • A la une, Top 10 des tifos1907

Juste avant la trêve internationale, les supporters du monde entier nous en mettent encore une fois plein les yeux. Esthétisme, originalité et complexité sont passés au crible pour déterminer notre sélection hebdomadaire. Voici donc ce qu’il ne fallait pas rater côté tribunes ce week-end. 

 

10. Legia Varsovie 0-2 Wisła Kraków 

Direction l’Est de l’Europe. Les fans du Wisla s’inspirent du nuage de pollution qui entoure leur ville et qui fait débat en Pologne : “Ville toxique. Le brouillard de pollution de Cracovie”. Bien entendu, il est ici question de pyrotechnie. Avant un gros craquage de fumigènes du parcage visiteurs.

9. Sochaux 0-0 Tours

Que ce soit en Tribune Nord ou en Sud, d’honorables volontés s’évertuent à animer le stade Bonal. Une tâche pas évidente avec les résultats sportifs du FC Sochaux, mais il faut avouer que ces jolis voiles nous surprennent agréablement. Pas mal !

8. Bâle 1-0 FC Sion

“Le vent dans le dos et le courage dans le cœur”. Ce n’est le tifo le plus élaboré vu à Bâle mais il s’agit d’une preuve supplémentaire de la passion qui y règne. En témoignent cette bonne centaine de calicots avec le logo du FCB.

 

8. Go Ahead Eagles 1-1 Telstar

Les supporters de Go Ahead Eagles célèbrent les 1250 ans de la fondation de la ville de Deventer. Des vikings jusqu’aux soldats de la Seconde Guerre mondiale, la ville a su se protéger de l’envahisseur. Ce que résume bien la phrase : “Aucune puissance ne peut nous mettre à terre”.

6. CSKA Sofia 1-0- Levski Sofia

Échec et mat. C’est en somme le message passé par le Sector G du CSKA dans le derby de Sofia en Bulgarie à travers un voile représentant un échiquier et symbolisant les deux camps. Bonne idée.

5. Frosinone 0-0 Salernitana

Au cinquième rang, les “Ciociari” du nom des habitants de cette partie du Latium appelée la Ciociaria. Les ultras de Frosinone poussent pour retrouver la Serie A, y compris dans ce nouveau  stade où il faut encore prendre ses marques pour les chorégraphies. En témoigne le vide de l’escalier qui gâche un peu le rendu. Mais reste la fierté d’avoir “une terre compacte” et “un peuple qui lutte”.

4. OGC Nice 1-2 PSG

Au pied du podium, les Niçois décidément pas enclins à  s’adapter au désagréable horaire asiatique. Des banderoles de contestation contre le match à 13 heures plutôt drôles résument bien l’état esprit. Outre le tifo, la Populaire Sud avait visiblement encore la tête à l’apéro au moment de bâcher.

 

3. Vétérans CS Sfaxien 0-4 France des Légendes

Show absolument époustouflant à Sfax (Tunisie) pour les 90 ans du club lors d’un match de gala face à des anciens joueurs de l’équipe de France (dont Malouda, Govou, Carrière, Dacourt, Guivarch, Candela…). À noter la présence de l’Argentin Hernan Crespo, invité d’honneur. Évidemment, l’histoire du CS Sfaxien était à l’honneur avec le rappel des titres remportés et l’hommage aux joueurs emblématiques. Le logo et les couleurs vert et rouge d’origine sont en bonne place (avant le changement en 1962 après l’indépendance de la Tunisie pour le noir et blanc). Le tout scénarisé par un père racontant l’histoire du club à son fils. Et le spectacle de jeu de lumières n’a rien gâché aux festivités. Chapeau.

2. Marseille 2-3 Lyon

Contre Lyon, tous les groupes marseillais y ont été de leur animation. Citons pèle-mêle les Winners et leur voile sobre mais propre suivi d’un tifo à feuilles aux couleurs de la région, du lettrage des Ultras et des banderoles de la Vieille Garde, mais aussi du tifo à feuilles recouvrant tout le Virage Nord.

Enfin, un tifo des Yankees fait débat au sein même des tribunes marseillaises. Le groupe a ressorti le fameux “Netflix” celui qui devait être exhibé contre Bordeaux, avant la polémique. Vous remarquerez la typographie identique à la série “Marseille” diffusée sur la plateforme de streaming.

1. Fenerbahçe 0-0 Galatasaray

Chorégraphie inspirée et d’envergure dans le derby d’Istanbul. Façon cinéma, les fans de Fenerbahçe mettent en scène leurs “18 ans de tradition” d’invincibilité à domicile face au grand rival. Un personnage avec le maillot de Fenerbahçe écrase d’ailleurs avec sa main un lion, symbole de Galatasaray. Enfin, sur la tribune latérale s’affichent les mots suivants : “Vous n’échapperez pas à votre destin”. Pas mal du tout.

Avec Thomas Boraca

Retrouvez chaque jeudi la Tribune Supporters chez notre partenaire But Football Club.

Merci d’envoyer photos et vidéos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr !

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

One Response to Top 10 : les tifos du week-end

  1. FDGdfgfdg dit :

    Pas sympa d’avoir mit la mauvaise photo du Vel coté ganay alors que les joueurs n’étaient pas encore rentré. Il y a des dizaines de meilleures prises de vue (tout comme les photos des virages que vous avez choisi) mais bon on dira que c’est involontaire hin..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1