Top 10 : les tifos du week-end

par • 15/05/2018 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (0)1556

La fin de saison approche sévèrement, propice aux hommages dans les tribunes… Top 10 des tifos les plus percutants, retenus après mûre réflexion selon les critères de qualité, créativité et complexité. De l’élite jusqu’en amateurs, les supporters sont chauds et productifs. On s’en réjouit.

 

 

10. Palerme 0-0 Cesena

Dans la Curva Nord de Palerme, toujours en course pour la montée en Serie A, un beau tifo à feuille met à l’honneur la couleur violette du club, son nom, et une déclaration d’amour en filigrane : “Nous jurons sur l’honneur une fidélité éternelle”. La position du stade dans le paysage sicilien ne peut que magnifier les prises de vue de ce tifo à ciel ouvert.

9. Paris SG 0-2 Stade Rennais

 

Du bleu, du blanc et [un peu] de rouge, la tour Eiffel en gros, peu de doute, on est bien au Parc. Pas de risque pour ce tifo moins rageux qu’avant, tout rond, tout beau et tout coloré, avec quand même un beau craquage. Le PSG fête son titre de champion de France avec ses supporters, et c’est déjà pas mal.

 

 

8. Crotone 2-2 Lazio

Dernier match à domicile pour Crotone qui se bat pour le maintien en Serie A, et accueille la Lazio. Les Calabrais mettent en avant leur ville : “La capitale de la Grande Grèce” est située sur une carte où la région est soulignée en rouge, le tout sur un parterre de feuilles rouge et bleu qui fait la part belle au nom du club antique, “Kroton”.

 

7. Crotenay Combe d’Ain 2-0 Poligny

Après Crotone en Italie, nous voici à Crotenay dans le Jura pour ce tifo déployé en U15 et U18 en district. Super boulot des Red Debils qui fête leur 1 an d’existence, mais n’en sont pas à leur première réalisation. Ils mêlent les genres en reprenant Mario, déjà dans leur panel, diablotins, et ultras style. Le tout avec des phrasés plein de jeux de mots “USCCA c’est plus fort que toi”, “On n’est pas trop gâteau, on préfère les tifos”, une reprise d’un tube des années 80 “Et tu chantes chantes chantes, le refrain des RD / Et tu bâches bâches bâches, pour ton club préféré / Ce rythme qui t’entraîne de Crotenay à Marigny / réveille en toi la tentation d’craquer un fumi”… Respect pour les Red Debils.

6. Angers 0-2 FC Nantes

 

 

Les Ultras du KDLB 1992 composent un tifo inspiré de la série “Peaky Blinders”, qui raconte l’histoire d’une famille de criminels ayant la mainmise sur Birmingham (Angleterreà, mettant en avant subtilement l’appartenance de la ville et son lien aux Ultras. Autour du visage divulgué parfaitement réalisé, l’emblème “Angers is our city” supplante les monuments de la ville. Dommage quand même que ce beau tifo aux couleurs d’Angers arrive après celui des Toulousains sur le même thème en début d’année.

 

5. Wisla kraków 1-1 Lech Poznań

Les ultras de Cracovie ont mis de côté leur rivalité avec Lech Poznań pour remercier deux grands joueurs du club, Arkadiusz Glowacki et Pawel Brozek. Leurs visages ressortent sur la bannière étoilée du club, la banderole célèbre l’honneur de les avoir eu au club, et le côté graphique n’est pas en reste pour cette banderole stylée à 4 couleurs : lettrage noir wild style avec contours blanc, surlignage au couleur du club derrière… la rangée de deux fumigènes craqués progressivement tout autour de l’arrondi de la banderole parfait ce tifo magnifique, complété par d’autres shows pyrotechniques en fin de match : craquage de fumée bleu, blanche et rouge, et re-craquage massif de fumigènes. Y’a qu’à apprécier.

 

 

4. Reims 2-2 Nimes

 

Un tifo visuel et sonore bien sympa pour les Ultrem 1995 qui reprennent le film “Retour vers le futur”, rebaptisé pour l’occas’ en tribune “Retour vers la ligue 1”. En quatre temps et en adaptant les dialogues, les Ultrem présentent deux bâches en mode vignette de BD, pour aboutir à un plus classique hommage au Stade de Reims. De l’imagination et une prise de risque technique et graphique puisque la palette pioche au-delà des couleurs du club. Pari réussi.

 

3. De Graafschap 4-2 Telstar

 

Le club de Doetinchem au Pays-Bas attaque les play-off avec un tifo freaky super propre. Un voile en latéral qui représente le stade by night, avec orage, pleine lune, oiseaux, cimetières, et un joker qui apparaît sur le côté en brandissant un ticket pour les play-off tâcheté de sang… tout y est. Au premier plan, l’écriture ensanglantée indique “Ça va être du lourd” sur le mur en brique du cimetière. Une sacrée entrée en matière pour l’équipe de Jupiler League qui marque 4 buts.

 

 

2.  Bayer Leverkusen 3-2 Hanovre

Hommage spectaculaire dédié au joueur Stefan Kießling à Leverkusen par la Nordkurve12. Virage et latérale se sont mobilisés pour ce tifo tee-shirt, avec un “Merci Stefan” en tifo à feuilles gigantesques, un portrait du joueur, et son numéro dans un voile en forme de coeur… ça c’est de la déclaration d’amour.

 

1 Legia Varsovie 2-0 Górnik Zabrze

Que dire de ce tifo parfait… Imagination, technique, originalité, les gars du Legio Varsovia ont fait tout ça à la fois. Sur ce parterre de fumigènes, le portrait de Confucius est encore plus réel et nuancé qu’une photographie. Regardant le public, d’un doigt tendu, il récite la maxime suivante : “Le titre n’est pas rien, mais ceux qui n’ont pas le titre sont des bites (sic), reprise d’une célèbre scène tirée d’une comédie des années 90 :  “L’argent fait pas tout, mais sans argent t’es rien”. Un tifo couillu quand on sait que le Legia, champion de Pologne 2017, est encore en compétition  avec le club de Jagiellonia pour le titre 2018…


Avec Thomas Boraca

Merci d’envoyer photos et vidéos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr !

Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1