Top 10 : Les tifos du week-end

par • 25/10/2016 • A la une, Top 10 des tifos2480

lensLe football est un univers chargé d’histoires, les supporters se plaisent à les raconter à l’occasion d’un derby ou d’un anniversaire. Chaque mardi, retrouvez ce qui se fait de mieux dans les stades. Les critères sont les suivants : l’originalité, la créativité, la complexité et la qualité des chorégraphies. Cette semaine encore, les Français tiennent leur rang.

10. Seattle Sounders 2 – 1 Real Salt Lake

seattle

Contrairement aux idées reçues, il existe bel et bien des groupes de supporters organisés aux États-Unis. Les Seattle Sounders en compte quatre : les North End Faithful, les Gorilla FC, les Eastside Supporters et les Emerald City Supporters. Ces derniers, créés en 2005, sont à l’origine du tifo déployé dimanche face au Real Salt Lake confectionné pour rendre hommage à Zach Scott, présent depuis 15 ans aux Seattle Sounders, où il a effectué toute sa carrière. Proche de la retraite, les Emerald City Supporters ont voulu honorer sa fidélité.

9. FC Heidendheim 0-0 Dynamo Dresden

hendenheim hendenheim2 hendenheim3

Face au gros contingent des supporters du Dynamo Dresden, qui ont parcouru 500 kilomètres, et face à leur réputation sulfureuse, leurs homologues du FC Heidendheim se sont montrés à la hauteur. Un beau tifo doté d’une voile et combiné à des feuilles avec une déclaration d’amour pour leur Albstadium Heidenheim : “Le battement de cœur de notre ville”. À noter que les visiteurs ont honoré leur rang aussi avec une voile et une animation pyrotechnique.

heidenheim-dynamo_7

heidenheim-dynamo_8

8. SPAL 2013 3 – 1 FC Carpi

spal-2013

Tifo à portée politique en Italie. Lors d’un derby de Série B opposant le club de la ville de Ferrara, SPAL 2013, à Carpi (deux villes d’Emilie-Romagne)  les locaux ont déployé un tifo à feuille avec le message suivant : “Ultras, dans un monde qui ne nous veut plus”. Les ultras de Ferrara, regroupés dans le collectif Curva Ovest 8 settembre, dénoncent la répression des autorités publiques et la mauvaise image des ultras dans les médias et l’opinion italienne.

7. Deportivo Cali 2 – 0 Junior

deportivo-cali

Fernando Castro Lozada dit “Pecoso” est un ancien international colombien qui devient entraîneur en 1987.  Pecoso n’aime pas rester en place, il changera 12 fois de club. Mais Pecoso a une connexion avec le Deportivo Cali, il y a joué quatre saisons à la fin des années 1970. Il y retourne une première fois en tant qu’entraîneur entre 1995 et 1996, il gagne le championnat, part, revient en 2002, puis repart la même année. Il repose une nouvelle fois ses valises au Deportiva Cali la saison dernière et gagne de nouveau le championnat. Pour les fidèles du Deportivo Cali, il est définitivement l’un des leurs, la preuve avec ce tifo à son effigie : “Pecoso, une légende verte et blanche”.

6. MC Oran 1-0 NA Hussein Dey

oran

Le MC Oran (première division) est l’un des clubs les plus populaires en Algérie et compte sur le soutien de trois groupes ultras : les Ultras Red Castle, les Ultras Leones Rey et les Ultras Red King. Pour la venue du NA Hussein Dey, club d’un quartier de l’Est d’Alger, en championnat, les locaux ont déployé un tifo à voile, à l’ancienne, pour une petite victoire d’Oran (1-0).

5. GKS Katowice 1–1 Gornik Zabrze

katowice-2 katowice-3 katowice-4 katowice-1

katowice-gornik_8

Pour le cinquième tifo du week-end, rendez-vous au fin fond de la Pologne, à Katowice non loin de la frontière avec la République Tchèque. Son équipe locale, le GKS Katowice joue en deuxième division. Ville de taille moyenne (300.000 habitants), petit stade (6700 places) mais grosse ambiance. Les ultras locaux sont connus pour leur tifo, leur ferveur, mais aussi, comme souvent en Pologne, pour leur engouement à la bagarre.  En 2015, l’un des supporters du GKS Katowice se fait remarquer dans le mauvais sens du terme aussi bien pour son club que pour ses compères. Alors que Katowice reçoit le Zaglebie Sosnowiec, il se fait capturer par les ultras adverses qui, depuis leur parcage visiteurs, le force à se déshabiller. Pour le derby face à Gornik Zabrze, pas de supporter dénudé, mais un enchaînement de feux d’artifices et de tifos, dont le dernier réalisé par des enfants pour un match nul entre les deux équipes.

4. FC Nantes 2 – 1 Stade Rennais

brigade-loire-2 brigade-loire

Derby entre deux vieux clubs de Ligue 1. La Tribune Loire, l’un des meilleures virages de France se devait d’être au rendez-vous. Pour accueillir les Bretons, les ultras de la Brigade Loire ont déployé un tifo combinant voiles et feuilles avec deux “soldats” canaris. En conflit avec la direction du club (le président Kita a notamment accusé le Brigade Loire d’avoir provoqué des incidents lors de la venue de Bastia début octobre, ce que les intéressés démentent),  la Brigade Loire garde la pêche !

3. Rapid Vienne 0-2 Austria Vienne

rapid-viene

Alors que l’ennemi juré de l’Austria Vienne entrait sur la pelouse de l’Allianz Stadium, les ultras du Rapid Vienne ont choisi de mettre en exergue l’histoire de leur club. “75 ans champion allemand”. Car en 1941, l’Autriche était annexée par l’Allemagne nazie, son championnat avec. Cette année-là, le Rapid Vienne surpasse ses concurrents allemands et autrichiens et remporte le championnat d’Allemagne.

2. RC Lens 1-1 Stade de Reims

lens

Un stade Bollaert avec 33.000 supporters présents, les ultras lensois qui exécutent parfaitement un tifo à feuilles compliqué avec quatre couleurs (rouge, or, blanc, noir) et recouvrant toute la tribune  Marek et Xerces, ainsi qu’une ambiance intense et festive. Non, les Sang et Or n’ont rien à faire en Ligue 2.

1. Milan 1-0 Juventus

milan

La Curva Sud Milano est le vainqueur de ce Top 10 avec un tifo feuilles quatre couleurs (rouge, blanc,  noir et vert) qui s’étend sur tout le Virage Sud. Le message : “Hier, aujourd’hui, demain, nous serons toujours là”. C’est peu dire, alors que l’AC Milan a enfanté la première association ultra avec la Fossa dei leoni (1968-2005). À noter que la Curva Sud aurait pu perdre sa première place pour avoir oublié le “i” de Milano, mais pour l’ensemble de son œuvre, elle gagne le titre cette semaine.

Avec Thomas Boraca

Nous réceptionnons vos photos et vidéos uniquement à cette adresse: top10destifos@lagrinta.fr.

Retrouvez la Tribune des Supporters chaque jeudi sur butfootballclub.fr

MATTHIEU AGOSTA Twitter @matthieuagosta
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1