Top 10 : Les tifos du week-end

par • 29/11/2016 • A la une, Top 10 des tifos1929

lensLa passion n’a pas de division ni de frontière. Chaque mardi, retrouvez ce qui se fait de mieux dans les stades. Les critères décisifs ne varient pas : l’originalité, la créativité, la complexité et la qualité des chorégraphies. Cette semaine, les animations nous font voyager de la Pologne au Portugal en passant par la France.

10. Foggia 1-1 Casertana

foggia

En Lega Pro, Foggia (Pouilles) accueillait un adversaire de la côte opposée, la Casertana (club de la ville de Caserta, Campanie). Accueil des locaux avec une petite animation pyrotechnique et une bâche géante aux couleurs du club noir et rouge, accompagnée de la flamme tricolore italienne, ainsi que d’un hommage à la Curva Sud et à ses ultras. Cela n’a pas suffi à Foggia pour s’imposer. Les Pugliesi, prétendants à la montée en Serie B concèdent le match nul et perdent leur première place au classement au profit d’une autre équipe de la région : Lecce.

9. Virtus Entella 1-1 Spezia

virtus-entelle

Derby de Serie B cette fois, entre deux équipes d’une des plus belles régions d’Italie, la Ligurie. Pour accueillir leurs rivaux de la Spezia, les ultras de la Virtus Entella, club de la ville de Chiavari, ont déployé un tifo combinant voiles et feuilles avec les différentes couleurs du club :  bleu clair et blanc, couleurs historiques du club ainsi que le noir et blanc, couleurs du Virtus Entella lorsqu’il joue à l’extérieur. Avec ce message : “La blason et la division changent, mais l’amour pour toi ne nous quittera jamais”. Les ultras de Chiavari réunis sous le nom Gradinata Sud Chiavari soulignent ainsi les nombreux changements (sept) de dénomination du club, de blason, et de divisions (Entella a oscillé entre l’Eccellenza, la Serie D, C et B notamment). Les supporters, eux, sont restés fidèles.

8. WKS Slask Wroclaw 0-4 KP Legia Varsovie

slask-wroceaw

Pour accueillir le terrible Legia Varsovie, les ultras ont invoqué la force, celle de Hulk, avec un message écrit en latin : “Le fanatique est toujours vert”. Mais Hulk ne leur a pas porté chance (défaite 4-0). À noter le présence massive des ultras du Legia dans un pays où l’on ne se pose pas la question de la légalité des fumigènes.

7. Viktoria Plzeň 2-0 Zbrojovka Brno

plzen plzen-3

Malgré une débandade au Stadio Olimpico, jeudi, les ultras du Viktoria Plzen ont accueilli comme il se doit leur équipe. Feuilles et drapeaux bleu et rouge se sont succédés, ainsi que deux voiles. La première représentant une locomotive avec le fanion du club : Ce train ne s’arrête pas toujours nulle part. Par ce message ils rendent également hommage à une chanson d’un groupe de rock tchèque portant le même nom. Le deuxième voile est tout aussi indéchiffrable que le nom du club local, le message qui l’accompagne un peu moins : “Nous dessinons avec la main de l’amour”. Par leurs dessins, les ultras auront eu le mérite de redonner des couleurs au Viktoria qui s’impose 2-0.

 

6. Rot-Weiss Erfurt 1-2 Chemnitzer FC

erfurt-2 erfut-1

Le “der Ost-Klassiker” (derby de l’Est) oppose le Rot-Weiss Erfurt au Chemnitzer FC en troisième division. Pour l’occasion, les locaux ont souhaité commémorer le 20e anniversaire de la naissance du mouvement ultra à Erfurt (“20 ans des ultras a Erfurt“), ainsi que le 10e anniversaire des Fanatics Erfurt. Les présents ont assisté à une succession de tifos à voile et à feuilles recouvrant différents secteurs du stade. À noter que les visiteurs, malgré 150 kilomètres dans les jambes, ont aussi fait honneur en derby de l’Est avec un tifo à feuilles blanc et bleu et un voile représentant le blason du club. Victoire 3-1 des visiteurs qui grimpent à la troisième place.

 

chemnitzer-fc

5. Borussia Monchengladbach 1-1 Hoffenheim
monchen
Comme souvent, le savoir faire allemand est bien représenté dans notre Top 10 avec le Borussia Monchengladbach. Les Ascendente fêtaient ce week-end leur 5 ans. Pour célébrer ça, des voiles et des feuilles avec un message : En pleine expansion, ferme et chaotique” comme pour décrire l’état de forme du groupe ultra. Deutsche qualität.

4. Boavista FC 0-1 Sporting Lisbonne

boavista
Pour la réception du Sporting Lisbonne, les “Panthères noires” font preuve de romantisme. Un tifo à voile géant promet : “Pour moi, tu seras toujours le numéro 1”.
3. Lens 1-0 Le Havre
 lens
Match au sommet entre le RC Lens et le Havre avec des Lensois qui font, une fois de plus, honneur à leur réputation et embellissent une Ligue 2 où les stades sonnent parfois creux. Au menu de Bollaert, un tifo à feuilles 100% sang et or, recouvrant l’intégralité de la tribune Marek et Xerces, comme les Nordistes savent si bien le faire. Cerise sur le gâteau, le but de Lopez à la 52e qui offre la victoire aux Sang et Or.
2. OL 1-2 Paris
lyon-virage_nord lyon-virage_sud
Pour recevoir le PSG, les ultras lyonnais se sont appliqués. Un premier tifo en Virage Nord. Un ensemble de feuilles noires, blanches, rouges et bleues, recouvrant ainsi une grande partie du virage avec l’inscription 1987, date de création des Bad Gones. Deuxième tifo en Virage Sud tout aussi sublime et faisant référence à l’histoire de la ville comme le rappelle la banderole “Ville lumière et capitale des Gaules”. Au-dessus, un tifo à feuilles bleu-blanc-rouge, aux couleurs de la ville. Plus haut encore, une belle animation rendant hommage aux Frères lumières. Les Lyonnais font souvent appel aux deux inventeurs du cinéma dans leurs animations. Avec l’inscription “Lugdunum” (Lyon en latin), les Lyonnais rappellent aux Parisiens que sous l’Empire romain, Lyon était LA capitale, celle des Gaules. À noter que le spectacle était à deux doigts de ne pas avoir lieu. Quelques heures avant le match, les Lyonnais avaient menacé d’annuler leurs animations pour protester contre la communication du club, qui avait chambré les supporters parisiens sur les réseaux sociaux.
1 Rapid Vienne 1-2 Sturm Graz
  rapid-vienne-3 rapid-vienne27
rapid-vienne-4
rapid-vienne-1
Adepte des tifos, les Tornados Rapid sont les grands gagnants du week-end. Pour leur vingt ans, les Tornados ont ébloui le Weststation d’une belle déclaration d’amour en quatre temps : Acte 1, tifo à feuilles et une voile symbolisant les supporters, “C’est avec toi que tout a commencé”. Acte 2, un nouveau tifo à feuilles agrémenté d’une voile représentant le blason du club, “Pour le Rapid, on se battra toute notre vie”. Acte 3, autre mosaïque et une banderole annonçant les vingt ans des Tornados. Acte 4, un pyro show histoire d’allumer les bougies !

 

Avec Thomas Boraca

 

Nous accusons réception de vos photos et vidéos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr ! 

Retrouvez la Tribune des Supporters chaque jeudi sur butfootballclub.fr

 

MATTHIEU AGOSTA Twitter @matthieuagosta
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1