Top 10 : Les tifos du week-end

par • 05/10/2016 • A la une, Top 10 des tifos2857

algerieTous les week-ends, le monde du football admire ses artistes qui, à l’occasion d’un match, d’un derby, d’un anniversaire dévoilent des tifos grandioses. Chaque mardi, retrouvez ce qui se fait de mieux dans les stades. Les critères sont les suivants : l’originalité, la créativité, la complexité et la qualité des chorégraphies. La passion dans toute sa splendeur.

10. SM Caen 1 – 0 FC Toulouse

bentek

Début de ce Top 10 par un hommage. À Bentek supporter caennais décédé il y a une dizaine de jours. Samedi, depuis le ciel il aura vu ses camarades du Malherbe Normandy Kop lui dire adieu par un émouvant tifo : “Bentek, une étoile de plus dans le ciel“, son équipe gagner (1-0), et un de ses compères caennais interpellé et placé en garde à vue pour avoir allumé un fumigène pendant la minute d’applaudissements. RIP.

9. Brescia 1-1 Bari

brescia

Duel entre deux ex-pensionnaires de Serie A. Duel aussi entre deux grosses tifoserie italiennes. La Curva Nord a accueilli son adversaire par une voile aux couleurs qui sont les siennes, bleu et blanc, avec le blason du club gardé par deux lions (symbole de Brescia). Simple et efficace. À noter qu’une banderole a été déployée par les Bresciani pendant la rencontre : “25-09-05, on n’oublie pas”.  Une référence à Paolo Scaroni, cet ultra de Brescia tabassé en gare de Vérone par des policiers récemment dédommagé.

8. FC Metz 0-7 AS Monaco

metz

Samedi, la défense du FC Metz était en dérive totale face aux offensives monégasques. Malgré la débandade sur le terrain, les supporters messins se sont montrés exemplaires en encourageant leur équipe durant tout le match. Malheureusement pour eux, ni leur ferveur, ni le tifo à bandes déployé par  la Génération Grenat 1995, avec la date de la création du FC Metz (1932), ne sont parvenus à éviter un épisode de la série “Sept à la maison”.

7. Zénith Saint-Pétersbourg 4 – 2 FK Spartak Moscou

zenit

Cap à l’Est, à Saint-Pétersbourg, où il fallait être au rendez-vous.  Non seulement les deux équipes entretiennent une rivalité aussi féroce qu’historique. La nouvelle face à l’ancienne capitale russe (de 1712 à 1917), la première face à la deuxième plus grande ville du pays. Mais le destin a voulu que ce duel soit celui du premier contre le deuxième, avec un Spartak Moscou devançant son rival de seulement trois points. Les ultras du Zenit ont donc lancé la partie par un sublime tifo. Deux voiles, l’une représentant le stade, l’autre les monuments historiques de la ville.  Un rendez-vous remporté par les locaux qui reviennent sur le leader à égalité.

6. WA Boufarik 0-0 JSM Bejaia

algerie

Esthétique, complexe et audacieux. Trois adjectifs pour décrire le tifo déployé par les ultras du WA Boufarik pour accueillir le JSM Béjaia (deuxième division algérienne), face à un parcage visiteurs également plein. Avec des tribune tellement basse que les meilleurs postes pour voir le match sont les fenêtres et les balcons des 5e étages des immeubles voisins, pas facile de lever les voiles !

5. Rennes 1-0 Guingamp

rennes

“Un tifo dont on a pas bien compris ce qu’il représentait”. Vincent Simmoneaux, présentateur à TVR 35 semble plutôt sceptique quant au tifo brandi au Roazhon Park. Nous un peu moins et on apprécie la combinaison feuilles/voile arborée par les Rennais pour accueillir le rival guingampais. Un pied sur un ballon Vincent, la base du football !

4.  Wolfsbourg 0-0 Mayence

wolfsburg

Vingt ans en Bundesliga. Les ultras de Wolfsburg étaient à la fête ! Une belle chorégraphie mélangeant feuilles, voile et banderole : “Ligue 1 – depuis 20 ans!“. Sinon, les équipes de Wolfsburg et de Mayence ont fêté ça par un match nul qui n’arrange personne. Wolfsburg reste 13e, Mayence descend à la 11e place. Herzlichen Glückwunsch !

3. Ajax Amsterdam 3-2 Utrecht

ajax

Anniversaire toujours. Les hooligans du F-Side ont fêté, dimanche 2 octobre, leur 40 ans lors de la réception du voisin du FC Ultrecht. Pour leurs 40 piges, des bougies à base de fumis et un voile qui résume la vie d’un hooligan hollandais : Gros bras, écharpes, tambours, battes de base-ball, pitbull, prostituée, ect. Contrairement aux idées reçues, le hooligan n’est pas dépourvu d’intelligence, ni de culture et d’une certaine vision artistique : pour leur voile, les membres du F-Side se sont directement inspirés d’un tableau de Rembrandt intitulé The Nightwatch (la ronde de nuit).ajax-utrecht-1

 

2. Bayern Munich 1-1 Cologne

bayern

Les Néerlandais aiment la peinture, les ultras allemands le cinéma. La Schickeria nous rappelle à quel point Stanley Kubrick a imprégné la culture ultra avec un voile représentant un des voyous d’Orange Mécanique. À l’occasion de la réception de Cologne, les ultras munichois s’affirment en héritiers : “Nous sommes les enfants de l’Histoire de notre ville, de notre club”.

1. Lyon 2-0 Saint-Étienne

lyon2

lyon3
lyon

Les Lyonnais sont les grands vainqueurs du Top 10 de cette semaine, faute de solides concurrents. Pour le derby, ils se devaient d’être au rendez-vous. Ce dimanche, plusieurs tifos ont été déployés dans les deux Kops, alternant, feuilles, drapeaux, banderole et voile, représentant notamment le premier logo utilisé par Lyon en 1950 ainsi que celui des Bad Gones. Du côté du Virage Sud, l’animation est à la gloire du groupe Lyon 1950. Du grand art pour une victoire facile de l’OL !


Nous réceptionnons vos photos et vidéos uniquement à cette adresse: top10destifos@lagrinta.fr.

Retrouvez la Tribune des Supporters chaque jeudi sur butfootballclub.fr

MATTHIEU AGOSTA Twitter @matthieuagosta
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1